N°14 Florin

Florin de Robert de Lenoncourt

Florin d’or.

Poids : 3,28 g. (11h)

A/.S.STEPHA..PROTHOM

Saint Étienne nimbé, debout de trois quarts, tenant la palme et la pierre de sa lapidation, dans une ellipse.

R/. + FLORENUS*EPI*METENSIS (lettres onciales) écu aux armes de la Cité dans un cartouche. Les émaux de l’écu ne sont pas indiqués.

Références :

Flon, n° 14 p. 762 (Robert de Lenoncourt)

Robert et Serrure, n° 1 p. 211

Robert, Collection, n° 667

de Saulcy, Évêques, fig. 89 p. 85/86

Wendling, pl. 39, n° II/E/z/32 variété a1 (Robert de Lenoncourt)

Friedberg, n° 165b (Robert de Lenoncourt)

Provenance : Wendling 1999 - antea, F.R. Künker (43), Osnabrück, 29 septembre-2 octobre 1998, n° 558

Contrairement à Flon, nous préférons l’attribution proposée par Robert.

E. Wendling était revenu sur le classement de sa publication.

Les exemplaires à la croix engrêlée reviennent à Robert de Lenoncourt et les autres restent attribuables à Charles de Guise. Charles, fils de Claude Ier, duc de Guise succède à Jean IV de Lorraine. Il est intronisé le 1er juin 1550 et était déjà archevêque de Reims depuis l’âge de 16 ans. L’année suivante, se réservant le temporel qu’il administra jusqu’à sa mort en 1574, il laisse la place à Robert de Lenoncourt. Ensuite son frère le cardinal Louis de Guise prendra possession de l’évêché. Le monnayage de Charles est issu de l’atelier de Vic-sur-Seille.

 

PHOTO VENTE ALDES OCT 2015

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire